Le car des AQVA tourne au cinéma à Nice

Netflix produit un film tourné sur la Côte d’Azur :

Comme l’original, Oscar du meilleur film en 1941, le « Rebecca » de Netflix est en partie tourné sur la Côte d’Azur.

Le Regina, à Cimiez, avait des allures de Manderley, le château mystérieux de Maxime de Winter… Le somptueux bâtiment Belle Époque sera l’une des vedettes de Rebecca.

Le film, remake du chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock (Oscar du meilleur film en 1941), est actuellement tourné à Nice, pour une durée de huit jours. Lundi, plusieurs véhicules anciens, dont le car U23 décapotable des Amateurs Quercynois de Véhicules Anciens (AQVA) ont été vus autour de l’ex-demeure de la reine Victoria.

On reste dans le so british pour ce film tiré d’un roman de la Londonienne Daphné du Maurier. Bien sûr, le séduisant Laurence Olivier, la timide Joan Fontaine, l’inquiétante Judith Anderson ne sont plus là, mais la magie va de nouveau opérer pour ce long-métrage co-produit et diffusé par la plateforme de SVOD Netflix et la société Working title.

La côte d’Azur star

Le réalisateur, Ben Wheatley (Kill list, English revolution…), utilisera-t-il les mêmes ingrédients du suspense qu’Hitchcock? Le fantôme de Rebecca sera-t-il aussi présent et envoûtant que dans le thriller autant psychologique que fantastique?

On espère en tout cas qu’il inspirera l’actrice britannique Lily James, vue récemment dans Mamma mia, Baby driver… et l’Américain Armie Hammer (Call me by your name).

En tout cas, comme pour le film original, le tournage passe par la Côte d’Azur. Notamment pour capter les scènes d’ouverture.

C’est également sur la Riviera française, que de nombreux petits rôles ont été attribués, il y a quelques semaines, pour incarner de riches aristocrates, des cyclistes, des couples…

Beaucoup de figurants donc, et de l’animation dans le quartier. Un tournage qui a parfois légèrement perturbé le trafic des véhicules, dont les bus des lignes 15 et 19/24, effectuant leurs rotations dans le secteur.

Mais pour ressusciter l’âme de Rebecca, qu’on ne voit d’ailleurs jamais dans le film, on peut faire quelques concessions et rester fair-play… (Nice-Matin)